LES PERLES perles akoya

 

perle tahitiperle roseperle akoya"Larmes des Dieux" pour les Perses, "perles de rosée" ou "semence divine" pour les Grecs et les Romains. Qui n'a pas secrètement rêvé un jour de découvrir une perle en ouvrant une huître ? Malheureusement, ce miracle ne se produit jamais, car il faut des circonstances extraordinaires pour qu'un mollusque produise une perle naturelle appelée aussi perle fine. Irrité par un corps étranger (grain de sable…) dont il n'arrive pas à se débarrasser, le mollusque va tenter de le neutraliser en déposant autour de lui, par couches concentriques, une substance iridescente, la nacre. Au bout d'un certain temps et avec beaucoup de chance, une perle naturelle commencera à prendre forme.
A la fin du 19éme siècle, alors que la perle naturelle risquait de disparaître, des hommes se sont attachés à reproduire ce miracle de la nature et créèrent les fondations de la perliculture moderne. La production s'amplifia à partir de 1902 où l'on greffait environ 100 000 huîtres par an, contre 175 millions aujourd’hui.

La perliculture:

L'huître mère, retirée délicatement de son milieu naturel de croissance, est maintenue ouverte avec des petits coins de bois. Un morceau de tranche de tissu vivant appelé "manteau" pris dans une autre huître perlière de la même espèce est greffé dans l'huître porteuse avec un noyau (le plus souvent un grain de nacre).
perlicultureLes huîtres sont des créatures extrêmement délicates et seront l'objet de soins intensifs pendant toute la durée de l'élevage d'une durée de 1 à 3 ans: nettoyage de la coquille tous les 15 jours, déplacements en fonction du degré de salinité, de la température de l'eau, des courants, du flux du plancton, des prédateurs, de la pollution des variations météorologiques. Malgré le soin apporté à l'opération et à la culture des mollusques, un large pourcentage de ceux-ci va rejeter leurs implants et sur 100 perles récoltées, 1 ou 2 seulement seront parfaites. Après la récolte, les perles sont triées, lavées et vendues aux manufacturiers qui les classeront en fonction de leur qualité et les monteront en bijou.

Les perles de cultures:

Il existe plusieurs variétés de perles de culture dont les plus connues sont les suivantes:
Les perles de culture Akoya
Les perles de culture des mers du sud
Les perles de culture d'eau douce
Les perles de culture Mabé

- Les perles de culture Akoya:

perles akoyaCette perle provient essentiellement du sud et sud-ouest de l'archipel japonais. Les huîtres Akoya sont récoltées en hiver et seul un petit pourcentage des huîtres (environ 5%) contiendra une perle ronde et parfaite qui pourra être utilisée en bijouterie. Elle mesure entre 2 et 9 mm.

 

 



 

- Les perles de culture des mers du sud:

perles de tahitiAppelée "reine des perles" et "perle des reines" en raison de sa rareté, sa grosseur et sa beauté. De taille supérieure à la perle Akoya, la perle des mers du sud mesure entre 9 et 16mm, quelques fois d'avantage. Les huîtres perlières des mers du sud sont les plus grandes parmi la trentaine d'espèces d'huîtres perlières connues dans le monde. Sa coquille peut atteindre un diamètre de 25 à 30cms et peser jusqu'à 5,5kgs. La perle produite est à l'échelle de ce mollusque géant qui dépose une couche de nacre plus épaisse que celle des autres huîtres.



On les classe en 2 catégories principales:

Le groupe clair qui se trouve dans une large zone géographique comprise entre l'Australie, l'Indonésie et la Birmanie. De couleur blanche aux reflets argentés, dorés ou jaune clair.
Le groupe foncé dont la très légendaire perle noire du pacifique sud (archipel de Tuamotu, Tahiti…). De couleur noir en passant par le brun et le vert.

- Les perles de culture d'eau douce:

perles d'eau douceDe plus petite taille (entre 2 et 5 mm), de forme plus irrégulière mais avec des teintes plus étendues (blanc, rosé, crème et orange clair ou foncé). Les perles de culture d'eau douce sont produites en majeure partie en Chine grâce à une variété de moules appelées Iketcho.

 

 

 



- Les perles de culture Mabé:

perle mabéL'huître Mabé appelée "ailes de pingouin" vit principalement dans les mers tropicales de l'Asie du sud-est. Elle possède une très belle iridescence qui décline les nuances de l'arc en ciel, du rose pâle à un léger bleuté avec des accents métalliques.
Ces perles le plus souvent hémisphériques (1/2 perles) peuvent atteindre un diamètre de 22 mm et avoir des formes différentes suivant la forme du noyau introduit (ovale, coussinet, goutte, coeur...)

 

 

 

 

Les caractéristiques techniques:

La valeur d'une perle dépend de son poids, de sa couleur, de sa forme, de son lustre et de son revêtement de nacre.

- Le poids ou la taille:

Si l'unité de poids est le carat comme les pierres (1 carat = 0,20grs), on parle plus de grosseur et donc de diamètre de la perle.

- La couleur:

C'est le critère le plus difficile à évaluer. Il existe 3 couleurs de base:

- Couleur de base blanc avec nuance rosée, verte, bleue, jaune, dorée.
- Couleur de base crème.
- Couleur de base gris ou bleue.

perles reflets

perles tahiti couleurs

La couleur de base, dépendante du taux de salinité (un taux de salinité plus élevé donnera un ton plus crème) n'est pas un critère de qualité et de prix, la demande étant différente d'un continent à l'autre en raison de la couleur de la peau: en Europe couleur de base blanc nuance rosé, en Asie couleur de base blanc nuance verte, en Amérique du sud couleur de base crème.

- La forme:

Les perles parfaitement rondes sont les plus chères. D'autres formes de perles (ovale, poire, baroque…) peuvent être très belles montées sur bague, pendentif…

perles formes

- Le lustre:

Le lustre correspond à l'éclat de surface. Le degré de lustre, d'iridescence ou de luminosité s'appelle "l'Orient". Le lustre, critère de choix plus important encore que la couleur, la taille ou la forme, dépend souvent de la qualité du revêtement de nacre.

- Le revêtement de nacre:

perle coupeC'est l'élément primordial ! La qualité et la longévité de la perle dépendent de l'épaisseur de la couche de nacre. On peut accepter quelques imperfections à la surface de la perle, discuter de la couleur, de la taille ou de la forme mais jamais faire des concessions sur l'épaisseur de la couche de nacre.
Une couche perlière = 1 micron environ.
perle coupe tahitiL'huître Margaritifera utilisée en Polynésie Française sécrète trois à quatre couches par jour, soit plus de mille couches de nacre par an.
Au bout de deux ans, 2 à 2,5mm de couche perlière aura été secrétée. Pendant la même période, la perle Akoya aura produit 1mm.

- Les perles d'imitation:

Le noyau, à base de coquille, de plastique, de verre ou de porcelaine est recouvert de matières synthétiques combinées à des méthodes d'enrobage sophistiquées. Ces techniques modernes produisent de très belles perles d'imitation. La manière la plus simple de reconnaître une fausse perle d'une vraie consiste à mordre la perle: au contact de la dent, la surface d'une vraie perle de culture paraît sableuse.

Conseils d'utilisation:

La perle de culture, de source animale et non minérale, contient des matières organiques dégradables telles que l'eau et la conchine (matière perlière). Elle demande donc quelques précautions à son propriétaire:

- Après chaque usage, frotter les perles avec un chiffon doux et les ranger soigneusement.
- Eviter les frottements des perles entre elles ou d'autres objets (les colliers de perles sont enfilés avec des nœuds afin d'éviter le frottement des perles entre elles).
- Ne pas mettre des parfums ou produits agressifs au contact de la perle.
- En cas de forte acidité de la peau, porter le collier ou bracelet sur un vêtement.
- Ne pas exposer les perles à des chaleurs trop sèches.

Symbolique de la perle:

Symbole essentiel de la féminité, c'est l'emblème de l'amour et du mariage.
perle tahitiperle roseperle akoyaLes perles étaient recherchées pour leurs vertus thérapeutiques, magiques, médicinales et parfois même aphrodisiaques. On pensait qu'elles étaient d'origine surnaturelle.